Utilisation des bétons fibrés à ultra-hautes performances en site maritime – Étude de cas – Port de Lorient – Quai de Kergroise

publié le 17 octobre 2011 (modifié le 9 octobre 2015)

Le rapport décrit une étude sur l’opportunité d’utiliser du béton fibré à ultra-hautes performances (BFUP) pour la réalisation d’ouvrages portuaires…


cliquer pour agrandir en grand format (nouvelle fenêtre)
cliquer pour agrandir

Visualiser en ligne

Auteurs moraux :
Centre d’Études Techniques de l’Équipement de l’Ouest – Laboratoire Régional des Ponts et Chaussées de Saint-Brieuc

Auteurs physiques : T. Kubwimana
Date de publication : 10/2011

N° ISRN : EQ-CETMEF 11-03-FR
Référence CETMEF : R11-03

Description

Le rapport décrit une étude sur l’opportunité d’utiliser du béton fibré à ultra-hautes performances (BFUP) pour la réalisation d’ouvrages portuaires. Il s’agit, au travers de l’exemple du quai en eaux profondes de Lorient, de montrer les intérêts et inconvénients d’un point de vue technique, économique et écologique d’une solution en BFUP par rapport à une solution en béton armé. La démarche a été de dimensionner l’ouvrage en considérant uniquement l’aspect mécanique, puis de mettre en avant les avantages ou inconvénients de l’utilisation du BFUP en site maritime.

Téléchargement gratuit du rapport d’utilisation (format pdf - 2.8 Mo - 17/10/2011)
ou envoi papier pour le prix : 11 euros (détails dans "Commande")