Le projet d’extension du quai de Flandre

publié le 25 juillet 2011

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Port Autonome de Dunkerque
Maître d’œuvre : Service Infrastructures et Superstructures (Port Autonome de Dunkerque)
Entreprises : Besix
Localisation : Port Ouest de Dunkerque, Nord (59)
Usage : Quai à conteneurs :4
Type d’ouvrage : Rideau mixte pieux et palplanches ancré sur un contre rideau par deux lits de tirants
Longueur du projet : tranche ferme 172 m de quai accostable et 134 m de raccordement, tranche conditionnelle 104 m de quai accostable 164 m de raccordement, tranche ferme et conditionnelle cumulées 410 m accostables.
Cote TP : +8.5 CM
Cote de dragage : -16.5 CM
Outillage : grues mobiles, portiques à conteneurs post-over-panamax, engins de transport des conteneurs à terre.

Plans de l’ouvrage

Vue en plan de l’ouvrage : tranches du quai (format pdf - 56.7 ko - 25/07/2011)

Coupe de l’ouvrage : Coupe (format pdf - 31.4 ko - 25/07/2011)

Dimensionnement

Ouvrage dimensionné par les méthodes classiques.

Résultats obtenus avec ROSA 2000

La vérification par ROSA 2000 a été réalisée afin de comparer les résultats obtenus par ROSA 2000 par rapport aux résultats obtenus par les méthodes traditionnelles. Ce travail a été effectué par le CETMEF dans le cadre d’un stage et par l’entreprise dans le cadre du marché.

Pour les vérifications selon les méthodes semi-probabilistes, les valeurs caractéristiques des différents paramètres ont été définies conformément au contenu de ROSA 2000 (dialogue entre le CETMEF et le Port Autonome, étude géotechnique spéciale). Certaines des valeurs caractéristiques des paramètres ainsi obtenus différent légèrement des valeurs utilisées lors du dimensionnement par les méthodes traditionnelles.

En dépit des différences pouvant exister sur certaines valeurs caractéristiques des paramètres de sol et de chargement la comparaison des résultats selon les méthodes traditionnelles et la vérification selon ROSA 2000 sont très proches.

C’est notamment le cas lorsque l’on considère les éléments qui ont été optimisés dans le cadre du calcul par les méthodes traditionnelles : avec les méthodes traditionnelles, la valeur du coefficient global de sécurité est très proche de la valeur minimale imposée dans le CCTP, avec ROSA 2000 la valeur du facteur de dimensionnement est proche de 1 (mobilisation de la butée devant le rideau principal, résistance en flexion des pieux du rideau principal…)

Les calculs ont montré que l’utilisation de la méthode de Kranz dans le cadre de la vérification de la stabilité du massif d’ancrage peut générer une sur-longueur de tirant importante (60 m au lieu de 48 m). Une réflexion est actuellement menée sur les coefficients partiels mis en œuvre dans ROSA 2000 dans le cadre de la vérification de la stabilité du massif d’ancrage ainsi que sur la validité de la méthode de Kranz pour les soutènements de grande hauteur. A noter que la méthode graphique de Rankine pourtant réputée plus sécuritaire que la méthode de Kranz montre que la position du contre rideau a été choisie de façon optimale (extrémité du contre rideau à la limite de la zone d’interférence des prismes de poussée-butée).

Photographies de l’ouvrage
Pendant le chantier
Ouvrage achevé

Voir aussi :

Article (format pdf - 1.7 Mo - 25/07/2011) rédigé par le Port Autonome et l’entreprise dans le cadre de la comparaison réalisée par l’entreprise.