A LA UNE
 

Safer seas 2015 du 26 au 30 octobre 2015 à Brest

publié le 14 août 2015 (modifié le 16 novembre 2015)

En ce moment même, présence du Cerema sur son stand, à la session 5, à la 17ème réunion du comité e-navigation de l’AISM, et à l’atelier MEDDE-Cerema …

A cette occasion, le Cerema, organise la session 5 « Développement et gestion des activités portuaires » le mercredi 28 octobre, ainsi que la 17ème réunion du comité e-navigation de l’Association Internationale de Signalisation Maritime (AISM), qui se déroule conjointement du 26 au 30 octobre. Le Cerema est également co-organisateur de l’atelier MEDDE-Cerema « Potentiels d’usages et d’innovations des applications satellitaires pour le domaine maritime » qui se déroule le 28 octobre à l’ Université Bretagne Occidentale (UBO) à Brest (plus de détails ci-dessous).

La 4ème édition de Safer seas, organisée à Brest, au centre des congrès du Quartz, du 27 au 28 octobre 2015, est dédiée à la sécurité et sûreté maritime. C’est une manifestation d’envergure internationale, Safer seas ayant obtenu le Haut-Patronage de l’Organisation Maritime Internationale (OMI) et de l’Union Européenne.

Les ports ne sont plus uniquement une interface pour le fret. Leur mutation s’oriente vers des activités complexes en termes de logistique et d’intégration urbaine. Les ports deviennent de véritables boîtes à outils pour utiliser tous les potentiels qu’offre la mer.

Les ports du futur sont également soumis à des phénomènes météorologiques extrêmes et à la montée des eaux, qui s’intensifient en raison du changement climatique.

Enfin, les espaces portuaires sont également des interfaces terre-mer ouvertes, en particulier sur la ville, sa population et ses activités. Le développement des places portuaires du futur devra répondre à des enjeux multiples : développement économique, urbanisme, attractivité du territoire, tourisme, protection de l’environnement et impact sur la santé, mais aussi sûreté des installations au regard des actes malveillants, sécurité des personnes et des biens au regard des risques industriels.

La session 5 s’appuiera, d’une part, sur les conclusions des 5èmes Assises du Port du futur qui se sont déroulées les 30 septembre et 1er octobre à Paris. Ces conclusions chercheront à préciser les implications sur les problématiques de sécurité maritime du développement du port et de son hinterland, des évolutions technologiques du port connecté et des nouvelles préoccupations du port au cœur de la transition énergétique et écologique. D’autre part, les discussions porteront sur les préoccupations en matière de sûreté auxquelles font face les villes portuaires. Les regards croisés à partir de l’expérience de places portuaires diverses dans le monde seront favorisés.

Keynote  :

Conclusion de la 5ème édition des assises “Ports du futur”, par Philippe JOSCHT, Directeur de la Direction technique Eau, mer et fleuves du Cerema.

Table-ronde :

  • Jean-Philippe CASANOVA, Président de la Fédération Française des Pilotes Maritimes-FFPM, Vice-président de l’Association Européenne des Pilotes Maritimes-EMPA
  • Bertrand DERENNES, Président de l’Association Française des Capitaines deNavire, AFCAN
  • Arnaud LEROY, Député, Assemblée Nationale
  • Greta MARINI, Développement International et chef du projet Port Centre Network, Réseau Mondial des Villes Portuaires-AIVP
  • Robert MISSEN, Chef d’Unité, Sûreté maritime et terrestre, Commission Européenne, DG MOVE
  • Ulf SIWE, Responsable de la communication, Projet Mona Lisa 2.0
  • . . .

Consultez directement le programme sur le site dédié "Saferseas Brest".

Atelier MEDDE-Cerema  : "Les applications satellitaires : potentiels d’usages et d’innovation pour le domaine maritime".

Atelier organisé par le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie et le Cerema

Dans le cadre de la croissance bleue "Les Océans, le climat, la sécurité maritime" représentent des enjeux importants pour la France en tant que deuxième puissance maritime mondiale en terme de zone économique exclusive (ZEE) inscrits au sein de deux stratégies nationales : la stratégie nationale de sûreté des espaces maritimes (SNSEM) et la stratégie nationale pour la mer et le littoral (SNML), en cours d’adoption.

En terme de connaissance, de surveillance et de protection des milieux, des personnes et des biens, les applications satellitaires sont, quant à elles, pour les acteurs un potentiel d’innovation et de création d’activités.

Le ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie (MEDDE), par sa sous-direction de l’innovation du CGDD, et le Cerema, par sa Direction technique Eau, mer et fleuves, se joignent à la session 3 « Connaître, Surveiller, Protéger » de Saferseas le mercredi 28 octobre de 11h00 à 16h30. Sous la forme d’un atelier dédié, l’objectif est de mettre en perspective les potentiels d’usages et l’innovation des applications satellitaires dans le domaine maritime. Plusieurs projets y seront présentés.

Cet atelier s’adresse aux acteurs de la R&I navales, aux porteurs de projets, tant de grands groupes ou de PME et ETI.

Le programme sur le site dédié "Saferseas Brest"

Pour en savoir plus : site internet du MEDDE



Safer Seas est aussi l’occasion pour les différentes communautés du monde maritime de se retrouver dans le cadre de symposiums spécialisés. Ainsi, la conférence principale pluridisciplinaire et colloques d’experts se croisent, s’entrecroisent et s’enrichissent mutuellement. L’édition 2015 de Safer Seas accueillera la 17e réunion du comité e-navigation de l’Association Internationale de Signalisation Maritime, du 26 au 30 octobre.

L’Association Internationale de Signalisation Maritime est une association technique internationale à but non-lucratif. Fondée en 1957, elle permet aux autorités compétentes, aux fabricants, aux consultants et aux instituts scientifiques et de formation du monde entier d’échanger et de comparer leurs expériences, de partager les bonnes pratiques et les réglementations techniques et opérationnelles au travers de leur participation aux Comités Techniques AISM.

La Direction technique Eau, mer et fleuves du Cerema, est chargée par la Direction des Affaires Maritimes (DAM) de participer en tant qu’expert aux comités techniques de l’AISM et de l’OMI (Organisation Maritime Internationale) qui élaborent les standards et normes utilisés dans l’e-navigation.

Les Comités œuvrent à la création des Recommandations et Guides AISM, reconnus au niveau mondial comme les standards internationaux en matière de mise en œuvrent et d’opérabilité des aides à la navigation. Ces standards contribuent à rendre les mouvements de navires sûrs, directs, efficients en termes de coût et inoffensifs pour l’environnement. Les réunions des Comités permettent à tous les membres de partager expertise et expériences et d’être au fait des derniers développements dans leur domaine.

Ils se réunissent deux fois par an au siège de l’AISM, à Saint-Germain-en-Laye, en France. La tenue de la 17ème réunion du Comité E-NAV de l’AISM, à Brest, dans le cadre de Safer Seas est donc exceptionnelle.

Le Comité e-Navigation de l’AISM est constitué de 5 domaines techniques :

  • Domaine Technique 1 - Modélisation de données et systèmes de message
  • Domaine Technique 2 - Communications en e-Navigation
  • Domaine Technique 3 - Infrastructure Technique Rivage
  • Domaine Technique 4 - Bancs d’essai e-Navigation
  • Domaine Technique 5 - Gammes de Service Maritime