Reflux (Méthode 1) : Calcul directe dans l’interface Preflux

publié le 18 juillet 2011

La première façon de calculer est de procéder directement dans l’interface Preflux après avoir soigneusement respecté les 8 phases de préparation des données.

La première façon de calculer est de procéder directement dans l’interface Preflux après avoir soigneusement respecté les 8 phases de préparation des données. Pour lancer le calcul il suffit juste de cliquer sur l’icône Calcul . Si un problème de cohérence existe - conditions limites inopportunes sur des frontières ou manque d’informations -, Preflux vous avertit par un message.

Durant le calcul, vous n’avez pas accès au logiciel pour d’autres opérations. Pensez à sauvegarder votre projet avant de lancer l’exécution si celle-ci risque d’être longue.
Après quelques secondes de calcul (dépendant de la puissance de l’ordinateur), une boite de dialogue apparait indiquant le succès ou l’échec de ce calcul (normalement le succès dans le cas présent si toutes les étapes ont été scrupuleusement respectées).

On peut ensuite consulter les critères de convergence donnés dans la fenêtre qui s’ouvre alors. En se focalisant sur le paramètre EVITER, on s’aperçoit qu’il converge très vite vers 0 et qu’en moins de 6 itérations ce paramètre devient inférieur à la précision souhaitée qui était 0.000001. Il ne reste plus qu’à récupérer les fichiers résultats qui se trouvent dans le répertoire C :/Program Files/Preflux/Serveurs/Reflux/ si le répertoire d’installation a été choisi par défaut. Il y a 6 fichiers à récupérer avec les extensions .dat, .inp, .out, .svf, .siv et .sov. Il faut faire attention que si on relance la même étude avec des paramètres différents, ces fichiers seront écrasés par les nouveaux.

Fichiers résultats pour l’exemple 2 (format zip - 266.7 ko - 18/07/2011)

On peut alors maintenant visualiser les résultats à l’aide d’un logiciel de Post-traitement, ici Postflux.