Propriétés

publié le 30 août 2011

La définition des propriétés de bord s’effectue après selection d’un ensemble de polyligne auquel vous souhaitez imposer les mêmes valeurs (Menu Propriétés ->Propriétés de bord).

Type de bords

  • BORD_SEMI_REFLECHISSANT. Il s’agit du bord le plus courant, et qui est appliqué par défaut lors de la création d’un nouveau projet.
  • BORD_OUVERT_ENTREE.C’est par ce bord que la houle entre dans le port. En principe, il n’existe qu’un seul bord ouvert en entrée. i-Refonde accepte cependant plusieurs bords ouverts, mais le calcul automatique des angles d’incidence ne pourra pas se faire correctement dans cette configuration.
  • BORD_OUVERT_SORTIE. Utilisé pour laisser la houle sortir du port.

Propriétés de bord

En fonction du type choisi, des propriétés de bord peuvent être à imposer.
La seule existante actuellement est la propriété de Coefficient de réflexion pour le type Bordsemi-réfléchissant. Elle est imposée à 1 par défaut.

Détermination des coefficients de réflexion

Le coefficient de réflexion dépend de la cambrure de la houle loin de l’obstacle, de la pente de l’ouvrage et de sa rugosité. Les tables suivantes donnent une valeur indicative du coefficient de réflexion :

Pour des houle à forte cambrure / ouvrage fortement sollicité

cliquer pour agrandir en grand format (nouvelle fenêtre)
cliquer pour agrandir

Pour des houle à faible cambrure / ouvrage moyennement sollicité

cliquer pour agrandir en grand format (nouvelle fenêtre)
cliquer pour agrandir

Propriétés de digue

Les propriétés de digue sont à renseigner par tronçon après selection d’un des éléments du contour de la digue (Menu Propriétés -> propriétés du domaine digue). La boite de dialogue suivante apparaît :

Détermination des coefficients de transmission des ouvrages

- H la profondeur d’eau
- Hi la hauteur de la houle incidente
- Rc la hauteur de crête de l’ouvrage par rapport au niveau d’eau au repos

Kondo et Sato ont proposé une relation simple pour estimer le coefficient de transmission KT par submersion d’un ouvrage. Leur formule fait intervenir le rapport Rc sur Hi exprimés en m :
KT = 0.3 (1.5 - Rc/Hi ) pour 0 < Rc/Hi < 1.25 et pour un ouvrage type mur vertical
KT = 0.3 (1.1 - Rc/Hi ) pour 0 < Rc/Hi < 0.75 et pour un ouvrage type blocs en béton

Plus tard Van der Meer a proposé la formule suivante :
- 2 < Rc/Hi < -1.13 KT = 0.8
- 1.13 < Rc/Hi < 1.2 KT = 0.46 -0.3 Rc/Hi
1.2 < Rc/Hi < 2 KT = 0.1

Les digues transmissibles dissipent une partie de l’énergie de la houle. En notant D le coefficient de dissipation de l’ouvrage, celui-ci vérifie la relation suivante :

L’interface ne renseigne que CR et CT. Les déphasages (en transmission et en réflexion) sont fonction de l’épaisseur de l’ouvrage.