Nature du projet

publié le 13 juillet 2011 (modifié le 24 juillet 2011)

Il est tout particulièrement adapté aux problèmes de navigation, à la protection contre les inondations, à l’évaluation des conséquences de l’implantation d’ouvrages, en sites maritimes, fluviaux et estuariens.

Description sommaire

Le logiciel REFLUX est un code de calcul hydrodynamique bidimensionnel aux éléments finis, qui résout les équations dites de "Saint-Venant", complétées par des modèles de fermeture et quelques options permettant de prendre en compte certaines spécificités (digue submersible, banc couvrants-découvrants, seuil,…)

Il est tout particulièrement adapté aux problèmes de navigation, à la protection contre les inondations, à l’évaluation des conséquences de l’implantation d’ouvrages, en sites maritimes, fluviaux et estuariens.

Objectifs

Il s’agit essentiellement de fournir aux utilisateurs un outil fiable et suffisamment conviviale pour pouvoir être pris en main très rapidement.

REFLUX utilise les équations de St-Venant comme lois de calcul ce qui signifie qu’on obtient uniquement les composantes horizontales moyennées de la vitesse. La nouvelle génération de code de calcul développés par le CETMEF (REFLUX3D et REFLUX2DV) actuellement permettent de travailler également sur la dimension de la vitesse suivant la verticale.

Le CETMEF travaille actuellement sur une homogénéïsation de la chaîne de logiciels et ainsi éviter de laborieuses manipulations de fichiers entre tous les logiciels.

Enfin, il est important de pouvoir traiter des études avec des maillages de plus en plus fins (plus d’un million d’éléments) et pouvoir traiter soit des domaines plus grands soit pouvoir traiter plus finement certaines régions. Pour cela, nous disposons bien sur de l’amélioration régulière et de plus en plus rapide de la vitesse processeur mais nous travaillons actuellement sur la parallélisation du code de calcul lui même sur des machines multi-processeurs ou également sur ce qu’on appelle des "grappes" de PC. Nous sommes également en train de valider un nouvel algorithme de stockage de "grosses" matrices qu’on appelle stockage MORSE et qui remplacera le stockage actuel qui est de type "Lignes de ciel". Déjà implanté dans REFONDE, le stockage MORSE permet de traiter des études avec un gain de temps qui peut être jusqu’à 10 fois plus rapide.

Les partenaires

Les partenaires du CETMEF pour le développement de REFLUX sont essentiellement la société Gradient de l’Université Technologique de Compiègne et la société DeltaCad. Gradient développe le code de calcul REFLUX lui même et fait de nombreuses études en l’utilisant. DeltaCad, quant à elle développe l’outil de maillage RefluCad ainsi que tout ce qui concerne l’interface du module de Pré-traitement Fudaa-Preflux.

Parmis nos utilisateurs privilégiés se trouvent principalement les Services Techniques du Ministère (CETE, LRPC,…) mais également quelques bureaux d’études privés.

Le projet en détail

Cet espace internet dédié à REFLUX aura pour buts de :

renseigner les personnes sur l’actualité de Reflux et ses développements
fournir à l’utilisateur de REFLUX toutes les notices et manuels disponibles
offrir les exécutables de REFLUX aux téléchargements (besoin d’un mot de passe)
aider les utilisateurs bloqués dans une étude

État d’avancement

Le code de calcul REFLUX en lui même est achevé. Même si de nouveaux modules permettant de traiter des cas plus gros sont actuellement en développement, le noyau de REFLUX ne sera certainement plus modifié. Par contre, les efforts du CETMEF se portent actuellement sur l’amélioration de la convivialité du logiciel Preflux et des autres logiciels composants la chaîne REFLUX.