Mise à jour des dictionnaires Telemac

publié le 13 juillet 2011 (modifié le 19 juillet 2011)

L’interface des mot-clés (l’équivalent Fudaa du projet Edamox) est générée à partir des fichiers dictionnaires.

Pour le projet Fudaa-Prepro, les fichiers dico sont analysés pour générer des classes java. Ces dernières seront compilées et ajoutées au délivrable.

Pour le projet Fudaa-Mox, il n’y a pas de génération de classes java : le fichier dictionnaire est analysé à chaque démarrage. La classe org.fudaa.fudaa.FDico permet de lancer Fudaa-Mox. Le build.xml de Fudaa-Prepro permet de générer le jar exécutable de Fudaa-Mox.

Ce document décrit comment générer les classes java des dico de Télémac pour Fudaa-Prepro. Les points abordés :

  1. Comment analyser les fichiers dictionnaires et générer les classes java
  2. Avantages/inconvénients de la méthode
  3. Extensions possibles

1. Comment faire

Étape 1 : récupérer les fichier dico

Il faut les placer dans le répertoire fudaa_devel/dodico/serveurs/telemac.

Étape 2 : générer les classes java

Il suffit de lancer la classe org.fudaa.dodico.telemac.dico.TelemacDicoFactory.

Cette classe va générer les classes dans le package org.fudaa.dodico.telemac.dico. Le résumé des opérations est affiché dans la sortie standard.

L’analyseur de fichier dico est assez souple et corrige les erreurs couramment rencontrées (pas de traduction anglaise, tableau à taille variable défini comme un tableau à taille fixe …). Par contre, si un fichier dico ne peut pas être analysé, un message d’erreur apparaît et l’analyse est arrêtée.

Pour l’instant, seul le code estel3d pose un problème et il n’est pas distribué avec Fudaa-Prepro.

Étape 3 : mettre à jour la classe TelemacDicoManager

Cette classe se situe dans le package org.fudaa.dodico.telemac. Il suffit simplement d’ajouter le numéro de la dernière version dans le varialbes ’versions’ (ligne 34).

Étape 4 : créer une nouvelle version de Fudaa-Prepro

voir le document concerné : Comment créer une nouvelle version de Fudaa-Prepro

2. Avantages/Inconvénient de cette méthode

On pourrait se demander pourquoi il faut passer par ces étapes et pourquoi ne pas utiliser la méthode de Fudaa-Mox, c’est-à-dire analyser le fichier dictionnaire sur le poste client.

Avantages de la méthode actuelle

  • fiable : les éventuelles erreurs dans un fichier dico sont détectées lors de la création d’une nouvelle version. De plus, certains utilisateurs pourraient être tentés de modifier le fichier dico présent sur leur poste. S’ils font n’importe quoi, l’ouverture d’un projet pourrait être compromise
  • rapide : l’analyse est déjà faite et compilée
  • portable : l’utilisateur n’a pas besoin des fichiers dico.

Inconvénient de la méthode actuelle

  • maintenance obligatoire : une version de Fudaa-Prepro doit être régénérée à chaque version de Telemac. Mais c’est peut être mieux car cela nous oblige à réellement prendre en compte les nouvelles versions et à faire des modifications si besoin.
  • pas extensible : certains utilisateur avancé ajoutent des mot-clés. Ces derniers ne seront pas pris en compte par l’interface

Conclusion

La maintenance obligatoire n’est pas lourde ( cela demande 5 minutes). Les avantages (surtout la fiabilité et la portabilité) de la méthode actuelle font que nous gardons cette procédure. Les personnes qui veulent modifier les fichiers dico peuvent utiliser Fudaa-Mox.

3-Extensions possibles

L’analyseur de fichier dico peut être utilisé comme éditeur/vérificateur de fichiers dictionnaires. Il resterait à créer l’interface (travail important) et à générer le dico ( travailler - moins important).

Il est tout a fait envisageable d’utiliser l’analyseur pour créer automatiquement une documentation html et pdf. Le travail à réaliser pour la sortie html n’est pas très important (sauf si l’on veut travailler le style). La sortie pdf serait plus longue à réaliser et on peut se demander si elle est réellement indispensable : l’impression papier est (et devrait) être de moins en moins utilisée.