Les avantages et innovations

publié le 25 juillet 2011

L’utilisation de ROSA 2000 permet à toutes les personnes participant à la constructions d’ouvrages portuaires et fluviaux de s’habituer à l’utilisation des méthodes semi-probabilistes utilisées par les Eurocodes qui deviendront très prochainement d’application obligatoire.

Préparation à la mise en œuvre des Eurocodes

L’utilisation de ROSA 2000 permet à toutes les personnes participant à la constructions d’ouvrages portuaires et fluviaux de s’habituer à l’utilisation des méthodes semi-probabilistes utilisées par les Eurocodes qui deviendront très prochainement d’application obligatoire.

Meilleure prise en compte de l’utilisation des ouvrages et niveau de sécurité homogène

L’utilisation des coefficient partiels dans le cadre de la mise en œuvre des méthodes semi-probabilistes permet de tenir compte de l’incertitude là où elle se trouve.

La mise en œuvre des méthodes semi-probabilistes est l’occasion de s’interroger sur certaines méthodes de calcul (domaine de validité, approximation utilisées…) et approximations faites dans le cadre de l’utilisation des méthodes traditionnelles. La réflexion qui doit être menée afin de former puis de simplifier les combinaisons permet de s’interroger sur l’utilisation réelle de l’ouvrage et son fonctionnement mécanique.

Les premières expériences montrent que les dimensions des ouvrages calculés avec ROSA 2000 ne diffèrent pas des dimensions des ouvrages calculés par les méthodes traditionnelles. L’utilisation de ROSA 2000 n’entraîne pas de sur-dimensionnement des ouvrages mais permet d’obtenir un niveau de sécurité homogène sur l’ensemble de l’ouvrage.

Grand nombre d’ouvrages traités

ROSA 2000 décrit la majorité des ouvrages courants qui peuvent être rencontré dans le domaine portuaire, ainsi que les écluses, les barrages mobiles, les vannes et certains organes de manœuvre pouvant être rencontrés dans le domaine des voies navigables.
Tous les aspects du calcul d’un ouvrages rassemblés dans un seul document

Le contenu de ROSA 2000 permet à la fois de traiter dans le cadre d’un calcul semi-probabiliste

  • la reconnaissance géotechnique
  • la détermination des actions
  • la description des cas de charge
  • les coefficients partiels à mettre en œuvre
  • la formation des combinaisons
  • les états-limites pouvant affecter chaque type d’ouvrage
  • les méthodes de calculs à mettre en œuvre pour chaque type d’ouvrage
  • la rédaction de certaines pièces de marché

Des éléments qui pourront être utilisés dans le cadre de la mise en œuvre des Eurocodes

Les ouvrages maritimes et fluviaux sont soumis à un ensemble d’actions spécifiques qui ne sont pas pour le moment décrites dans l’Eurocode 1 qui est essentiellement consacré aux charges routières et aux charges dans les bâtiments. Parmi ces actions spécifiques on trouve notamment :

  • les actions d’amarrage et d’accostage (PORT)
  • les surcharges sur les terres-pleins portuaires (EXP)
  • les charges liées à l’outillage d’exploitation portuaire (EXP)
  • l’effet des niveaux d’eau en rivière ou en mer (MAR)
  • les effets de la houle (MAR) * les effets des courants (MAR)

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Actions s’exerçant sur un ouvrage

Pour chacune des actions précédemment citée ou présentée dans le schéma ci-dessus ROSA 2000 fourni les méthodes de détermination des différentes valeurs nécessaires à la mise en œuvre des méthodes semi-probabilistes, les coefficients partiels à appliquer.

Les valeurs caractéristiques de certaines actions sont également données, c’est par exemple le cas des surcharges sur terre-plein à conteneurs dont les valeurs ont été déterminées par des études statistiques.

Le calcul par des méthodes semi-probabilistes nécessite d’utiliser des valeurs caractéristiques des différents paramètres, dans l’attente de la parution d’un texte européen traitant des charges sur les ouvrages portuaires et fluviaux, ROSA 2000 peut être utilisé pour déterminer les valeurs caractéristiques des actions.