International Levee Handbook : Un guide sur les levées

publié le 29 novembre 2013

Les levées, autrement connues sous le terme de « digues en terre », demeurent à notre époque un élément vital de la gestion du risque inondation. De nombreuses villes seraient inhabitables sans ces ouvrages présents tant sur les côtes qu’en bordure des fleuves. Le linéaire de levées existant en Europe et aux États-Unis est ainsi estimé à plusieurs centaines de milliers de kilomètres. La gestion de ces levées à toutes les étapes de leur cycle de vie, tant dans les conditions normales qu’en période de crue, est une activité essentielle dans la prévention du risque inondation.

Les digues en terre demandent une surveillance et des diagnostics réguliers pour déterminer les interventions en entretien ou en réparation. Le confortement, la reconstruction ou la construction de nouvelles digues en terre nécessitent également des questionnements et des réponses adaptées. Cependant, dans tous ces domaines, les pratiques ne bénéficient pas nécessairement de l’expérience acquise dans les autres pays. Le partage des connaissances au niveau international est donc une condition essentielle pour progresser, notamment vis-à-vis des objectifs de protection des populations et du respect de l’environnement.

Élaboration du guide

La production du guide international sur les levées est le fruit de la collaboration entre les États-Unis, la France, le Royaume-Uni, l’Irlande, les Pays-Bas et l’Allemagne.

Ce nouveau guide propose une synthèse des principes et méthodes applicables à la gestion des digues en terre tout au long de leur cycle de vie, en soulignant les problématiques spécifiques rencontrées et en les illustrant par des exemples. Il représente l’aboutissement de cinq années d’échanges et d’harmonisation au sein d’un collège d’experts, validé par une relecture détaillée au niveau international.

Au final, ce document apporte une vision intégrée des sciences de l’hydraulique et de la géotechnique au service de la conception, la construction et la gestion des digues, avec le souci constant de l’évaluation du risque. Dans chaque domaine, les meilleures pratiques ont été recherchées.

Les partenaires

Les principaux partenaires étrangers sont :

au Royaume-Uni et en Irlande : CIRIA, HR Wallingford, CH2M Hill, Royal Haskoning DHV
aux États-Unis : US Army Corps of Engineers (USACE), US Department of Homeland Security (DHS), National Committee on Levee Safety (NCLS)
en Allemagne : Technische Universität Dresden
aux Pays-Bas : STOWA

La contribution française a été apportée par un groupe d’experts représenté par le CETMEF et incluant notamment IRSTEA, IFSTTAR, plusieurs CETE et services déconcentrés du Ministère de l’Écologie, des gestionnaires de digues et des bureaux d’études privés.

Le projet a reçu le soutien financier de la Direction Générale de la Prévention des Risques.

Disponibilité et accès à la version électronique

Il est possible de télécharger séparément les chapitres et les annexes sur cette page