Franchissement des barrages de navigation par les poissons

publié le 4 août 2011 (modifié le 25 août 2011)

La possibilité d’utilisation des écluses de navigation comme alternative à la construction de passes à poissons est examinée. A l’expérience de certaines réalisations, il apparaît que le passage simultané des poissons et des bateaux lors du fonctionnement des écluses pour la navigation est accidentel et insuffisamment efficace

cliquer pour agrandir en grand format (nouvelle fenêtre)
cliquer pour agrandir

Auteur : F. Travade (EDF/LNHE R&D)
Date de publication : 04/2002

ISBN : —
Référence CETMEF : NR 31
Caractéristiques : 37 p.

Description

La possibilité d’utilisation des écluses de navigation comme alternative à la construction de passes à poissons est examinée. A l’expérience de certaines réalisations, il apparaît que le passage simultané des poissons et des bateaux lors du fonctionnement des écluses pour la navigation est accidentel et insuffisamment efficace. Par contre les écluses de navigation peuvent être utilisées, dans certains cas, comme passes à poissons à condition d’en modifier assez radicalement le fonctionnement. Ce fonctionnement, en général incompatible avec le passage simultané des bateaux, nécessite de délivrer un débit d’attrait dans la passe vide et ouverte pour y attirer les migrateurs, puis, l’écluse étant pleine, d’assurer un débit de sortie pour inciter les migrateurs à sortir du sas. La possibilité d’utilisation des écluses existantes sur des axes à navigation désaffectée ou à fréquentation compatible avec la juxtaposition d’un fonctionnement “navigation” et “poissons” est envisageable en examinant au cas par cas les paramètres importants pour la migration : localisation de l’écluse, faisabilité des modifications de fonctionnement de l’ouvrage, espèces de poissons concernées.

Téléchargement gratuit (format pdf - 1.1 Mo - 12/08/2011)
ou envoi papier pour le prix : 4 euros (détails dans "Commande")