Couplage de REFLUX avec d’autres modules

publié le 13 juillet 2011 (modifié le 24 juillet 2011)

REFLUX peut être facilement couplé avec d’autres modules pour étendre son champs d’application.

On peut tout d’abord le coupler avec des modèles 1D (par exemple Fudaa LIDO développé par le CETMEF) beaucoup plus rapides et suffisamment fiables en ce qui concerne les écoulements fluviaux. On fait tourner le modèle 1D pour les portions où il n’y a pas de difficultés notables puis on "branche" REFLUX dans les parties où il y a des singularités (îles, confluence, défluence, piles de pont, …). On peut également le coupler avec un modèle 3D (par exemple REFLUX 3D) pour obtenir des renseignements sur des vitesses verticales sur des endroits très spécifiques.

On peut également coupler REFLUX avec des logiciels de trajectographie. Par exemple, dans le cas du projet SIMNAV dont le but est de créer un simulateur de navigation, le champs de courants influe sur les trajectoires calculées.

Il est également possible de coupler REFLUX avec des codes de calcul d’agitation de houle qui est à l’origine de courants. REFLUX est souvent couplé avec REFONDE qui est code de type Berkhoff et qui permet d’obtenir les contraintes de radiation et de les rentrer dans REFLUX.

De la même façon, on peut coupler REFLUX avec des logiciels de transports sédimentaires (Sysiphe par exemple qui utilise des lois de transport total) ou avec un module de transport charriage-suspension. Il est bien sur possible de coupler à la fois REFLUX avec un code d’agitation de houle et un module de transport sédimentaire.

Un autre couplage envisageable, est le couplage de REFLUX avec un modèle de transport de polluant et par exemple étudier comment se disperse une substance en substention en fonction des courants.On peut également coupler REFLUX avec un modèle de diffusion de température et par exemple étudier la répartition de la température autour d’une source sous-marine chaude ou froide.