Champs de compétences

publié le 28 juillet 2011 (modifié le 22 juillet 2014)

Le maintien d’un haut potentiel d’expertise sur les techniques de signalisation, de localisation et de transmission de données, ouvert aux technologies émergentes.

Automatisation des Équipements de Signalisation Maritime (ESM)


Ce projet mené par le CETMEF concrétise la volonté d’homogénéiser les matériels d’automatisation utilisés dans les ESM du littoral français, en assurant la mise au point, en collaboration avec les services du littoral, d’un cahier des charges pour les nouveaux tableaux de commande et la passation d’un marché d’équipement de 300 exemplaires.
Modernisation des ESM : Il s’agit de la rénovation de l’appareillage des phares. Les rénovations et automatisations de feux comprennent principalement la définition, la mise au point et la fourniture de nouveaux dispositifs de commande et contrôle.

Les bouées de signalisation maritime


Le nécessaire renouvellement de la flotte de baliseurs du littoral Mer du Nord / Manche / Atlantique, et la volonté de la Direction des Affaires Maritimes (DAM) d’en diminuer la taille, a amené cette dernière à mettre simultanément en route un programme de modernisation de 350 bouées (400 avec les stocks) de cette zone. La masse des bouées actuelles, conçues il y a plus de 40 ans comme des réservoirs de gaz, peut atteindre 14 tonnes. Leur remplacement par du matériel ayant une masse maximale de 6 tonnes tout compris devait permettre de réduire sensiblement le coût des futurs baliseurs.
Le CETMEF, chargé par la DAM de ce programme, a saisi cette opportunité pour faire évoluer la conception même des bouées afin :

  • d’améliorer les conditions de travail dans les parcs de balisage ;
  • de faciliter les opérations de maintenance en mer ;
  • tout en maintenant le service rendu aux usagers.

Évaluation feux à Leds


Les difficultés d’approvisionnement et la dégradation de la qualité des lampes de signalisation maritime ont incité le CETMEF et la DAM à lancer un programme d’études conséquent pour évaluer la faisabilité de leur remplacement par les feux à DELS.
Des essais sur site sont donc nécessaires pour vérifier la faisabilité technique et s’assurer qu’économiquement comme techniquement cette solution est viable. Les essais se portent sur l’ensemble des produits disponibles sur le marché afin d’isoler ceux conformes à une utilisation en signalisation maritime. L’objectif est la mise en évidence :

  • des variations de l’intensité lumineuse du feu au cours du temps ;
  • de la résistance du feu aux sollicitations du milieu extérieur (effets des vibrations et chocs dus à la houle, du milieu salin, bilan énergétique, mode d’exploitation, …)

La séquence d’évaluation comprend une mise en place sur site et le retour du feu au CETMEF tous les ans pour des mesures photométriques et un bilan d’état général.

Administration Littorale des Aides et Des Informations Nautiques (ALADIN)


ALADIN (Administration Littorale des Aides et Des Informations Nautiques) est une application client / serveur couvrant les aspects nautiques, techniques et administratifs des établissements de signalisation maritime (ESM).
L’application ALADIN a pour vocation depuis sa mise en production en 2005, de fournir un référentiel commun à l’ensemble des utilisateurs en charge de l’entretien, de la gestion et de l’administration de la signalisation maritime en France et dans les DOM-TOM. Les différents acteurs autour de cette application sont le l’AISM ( Association internationale de signalisation maritime), le CETMEF, les subdivisions phares et balises, l’Armement des Phares et Balises (APB), le SHOM.
L’application permet de tenir un inventaire et de décrire de façon technique et administrative des objets nautiques référencés dans la base de donnée. Un objet nautique est par définition un élément de signalisation maritime, soit à l’état de projet, soit un ESM existant (Établissement de Signalisation Maritime), soit une opération. (JPEG)Cette application permet aussi de tracer les incidents (bouée déradée, problème de feu signalétique etc.) qui sont signalés par des avis diffusés aux différents acteurs (ports, préfets, responsables du balisage…).
ALADIN permet également de planifier les interventions sur les ESM pour des opérations préventives et curatives liées à l’entretien ou panne sur incident. Ces interventions sont gérées par les subdivisions des phares et balises se trouvant sur le littoral. Une partie de ces interventions peut être réalisée en mer, à l’aide des bateaux "baliseurs" de l’APB.
En 2010 est construit autour de cette application un Système d’Information Décisionnel qui permettra d’établir des statistiques avec des indicateurs tels que le type/nombre d’intervention pour l’entretien, le nombre d’avis à la navigation, ainsi que les caractéristiques techniques composant le patrimoine des ESM.
L’application se décompose en différentes parties :

  • Carte (Visualisation de la zone de travail, création d’un objet nautique)
  • Objet nautique (Visualisation ou modification d’un objet nautique décomposé en informations générales, nautiques, techniques et administratives)
  • Avis
  • Incident
  • Intervention
  • Planification
  • ESM associés (Alignements, feux synchronisés)
  • Magasin
  • Paramétrage (Utilisateurs, Subdivision…)
  • Divers (Archives, Historiques, Export, Statistiques)