Bilan national du RÉPOM - Réseau national de surveillance de la qualité des eaux et des sédiments des ports maritimes

publié le 10 août 2011 (modifié le 6 juillet 2015)

Dresser un état des lieux des dix années de suivis du RÉseau national de surveillance de la qualité de l’eau et des sédiments dans les POrts Maritimes (RÉPOM)


Auteur : T. Bataille, C. Le Guyader
Date de publication : 03/2010

ISBN : —
Référence CETMEF : P 10.01
Caractéristiques : 90 pages, 1 CDROM associé, 40 figures, 9 tableaux, 1 bibliographie

Description

Ce bilan, réalisé par l’équipe projet de la Division Environnement Marin et Littoral du CETMEF, a pour objectif de dresser un état des lieux des dix années de suivis du RÉseau national de surveillance de la qualité de l’eau et des sédiments dans les POrts Maritimes (RÉPOM). Créé en 1997 par le Directeur de l’Eau, le RÉPOM a pour objectif le suivi national de la qualité des eaux et des sédiments des ports maritimes en s’appuyant sur les services chargés de la police des eaux littorales. Ceci s’est inscrit dans le contexte de la mise en œuvre alors récente des Schémas Directeurs d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) et de la nécessité pour les gestionnaires des milieux aquatiques, et plus particulièrement des milieux littoraux, de disposer d’information leur permettant de guider et d’évaluer leurs actions (circulaire du 7 mars 1997). Après 10 ans de suivis, il est apparu nécessaire d’effectuer un bilan du réseau RÉPOM. L’analyse des données acquises de 1997 à 2006 cherchera à déterminer quel est l’état des lieux et l’éventuelle évolution de la qualité des sédiments et des eaux des zones portuaires à une échelle nationale à partir des données acquises. L’étude est décomposée en deux parties selon les deux programmes existants : Les données du programme Sédiment donnent des informations sur la contamination des sédiments par plusieurs familles de substances chimiques. Nous chercherons à déterminer les substances qui sont peu ou pas présentes dans les sédiments portuaires, celles qui sont présentes dans certains sites particuliers et celles qui sont largement diffusées dans les milieux portuaires. Nous nous interrogerons sur l’effet de l’activité et de l’exposition océanique sur la qualité des sédiments observés. Une agrégation au niveau national sera ainsi réalisée. L’agrégation des données par bassin et pour les différents contaminants permettra d’identifier les substances dépassant des niveaux de référence en fonction des secteurs. Des analyses locales au travers de cartes réalisées pour les contaminants chimiques permettront d’affiner les éléments déjà observés. Ces analyses sur le programme sédiment seront cartographiées dans le CD-ROM qui accompagne ce rapport. Les données du programme Eau seront utilisées pour mettre en évidence les sites portuaires qui présenteraient des niveaux élevés en sels nutritifs et/ou en microorganismes.

Téléchargement gratuit : RÉPOM - Réseau national de surveillance de la qualité des eaux et des sédiments des ports maritimes des documents et annexes (format ZIP de 29Mo)
ou envoi papier pour le prix : Nous consulter (détails dans "Commande")