Astuces et recommandations

publié le 18 juillet 2011

Dans cette rubrique seront répertoriées toutes les astuces et recommandations d’utilisation qui me remontreront de la part des utilisateurs de Reflux …

Dans cette rubrique seront répertoriées toutes les astuces et recommandations d’utilisation qui me remontreront de la part des utilisateurs de Reflux. Ces astuces seront réparties suivant plusieurs rubriques s’identifiant aux différents logiciels composants la chaîne REFLUX.

En aucune façon cette rubrique ne peut remplacer la lecture assidue des différentes notices d’utilisation et de prise en main qui existent et dont la plupart sont accessibles en téléchargement sur ce site. Cette rubrique "Astuces" se construira au fur et à mesures des remontées des utilisateurs et du temps que j’y consacrerai.

AutoCad

Astuce 1 : Si vous voulez faire intervenir un polygone régulier ou un bout de polygone régulier comme limite de votre domaine ou comme ligne de démarcation à l’intérieur de votre domaine, il faut faire attention car un polygone régulier même coupé n’est pas une polyligne 3D. Or la polyligne 3D est la SEULE entité géométrique reconnue dans RefluCad. C’est pourquoi une fois que vous avez dessiné votre polygone régulier ou bout de polygone régulier comme vous le souhaitez, il faut absolument redéfinir une polyligne 3D par dessus et point par point, en se servant bien entendu du mode d’accrochage.

Astuce 2 : L’utilisation du bouton droit de la souris permet de relancer l’action précédente ce qui est très utile quand on entreprend des manipulations répétitives.

RefluCad

Une des erreurs les plus courantes rencontrée lorsqu’on maille avec RefluCad est lorsqu’on maille une petite région à l’intérieur d’un maillage réglé avec OASIS. En effet, il arrive souvent qu’en définissant le contour de cette zone à mailler en s’appuyant sur les nœuds des éléments réglés existant déjà, on s’accroche à un point qui n’est pas exactement le nœud visé mais un point tout proche pas discernable visuellement. Pour éviter au maximum ce type d’erreur il faut choisir la bonne option d’accrochage et zoomer le plus possible sur les nœuds qui doivent former notre contour.

OASIS

Une fois le maillage fait, on peut améliorer la forme des triangles en lissant le maillage en cliquant plusieurs fois sur l’icône "Lisser Maillage" et il est indispensable de cliquer sur l’icône "Optimiser L.B" afin d’optimiser la largeur de bande de la matrice masse du maillage. On peut contempler le résultat de cette optimisation en cliquant sur l’icône infos Maillage.

Preflux

Si vous avez une étude qui doit calculer les courants de marées, il est préférable d’initialiser le calcul sur un ou deux cycles de marées avant d’examiner les résultats. Partant, en effet d’une solution initiale toujours très moyenne, il faut un certain temps pour que cette condition initiale converge vers une solution réelle qui change toujours en fonction des marées. De même, ça ne sert A RIEN de prendre comme condition initiale, le résultat d’un calcul stationnaire pour le coefficient de marée initiale puis de lancer le calcul instationnaire à partir de cet état.

Reflux

Lorsqu’un calcul a du mal a converger, on peut essayer d’augmenter la viscosité numérique jusqu’à ce qu’il y ait convergence puis diminuer petit à petit pour obtenir des vitesses plus "physiques". On peut également observer plus en détail quelle partie du domaine pose problème et appliquer localement une viscosité numérique à cet endroit si on observe des vitesses trop importantes.

Postflux

Astuce 1 : Lorsqu’on importe des résultats, pour les fichiers du maillage il suffit de rentrer le préfixe sans extension (exemple Concarneau). Par contre pour le fichier solution il faut rentrer le nom du fichier en entier (par exemple resultats.sov)

Astuce 2 : Le fichier .sov doit être au format Unix pour pouvoir être lu par Postflux. Pour mettre au format Unix, un fichier .sov au format Windows soit on utilise la moulinette dos2unix qu’on peut se procurer dans la partie téléchargement de ce site et on tape la commande "dos2unix nomfichier.sov nomfichier.sov" soit on ouvre le fichier .sov avec un éditeur de texte sous Unix (par exemple Nedit) et remplacer tous les par un espace puis sauver.